Logo DonPaypal


Prochaines activités

Rituel d'AmitabhaBell
21 novembre à 16h00

Rituel de TcheudBell
21 novembre à 20h00

Conférence astrologie
11 décembre 2020 à 20h00

Pleine ConscienceMAB
Module 1 - Etre présent
12 et 13 décembre 2020

Bardo, enseignWheelement
par Lama Rinchen
25 novembre à 20h00 ZOOM

Intro au Bouddhisme et Wheel
à la Méditation - Niveau 2
12 & 26 novembre à 17h30 ZOOM

Introduction à la postureMedit
5 décembre 16h15

Journée bénévolatMeditWork
Méditer simplement
5 décembre à partir de 9h00


Réseaux Sociaux

FacebookYoutube

 

 


Beaumont

Centre de retraite 

SamyeGarden 

 


Samye Tribune  

st

Consultez
les anciennes parutions

 

Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Biographies

Tashi MANNOX

Fort de ses 35 années d'expérience en tant que peintre et calligraphe, le nom de Tashi Mannox incarne à la fois des disciplines artistiques de l'Orient et de l'Occident. Anglais de naissance, son nom de famille, Mannox, est d'origine gaélique et se traduit comme par coïncidence par "le Monastique". Tashi est le prénom qui lui fut donné au cours de son ordination en tant que moine Bouddhiste de la lignée tibétaine Kagyu, à l'âge de 22 ans et alors qu'il venait d'obtenir son diplôme d'Arts Plastiques.

Durant les 17 années de sa vie monastique il fut l'apprenti du défunt Maître Sherab Palden Beru. Une partie de l'enseignement de Tashi était dédié à l'élaboration des décorations de temple qui est au centre de l'art tibétain et de son profond symbolisme.

Tashi a depuis conçu et réalisé la décoration des temples Samye Dzong à Bruxelles, Dublin et Londres.

Au cours de ces années au monastère il prit part à une retraite de 4 ans où il officia en tant que scribe, recopiant méticuleusement d'anciens manuscrits tibétains. Cette pratique hautement discipliné posa en lui de solides bases dans les multiples formes de calligraphies tibétaines.

Dans ses dernières années en tant que moine Tashi parcouru également l'Inde du Nord où il eut le privilège d'étudier auprès de Lama Pema Lodrup, un des derniers maîtres du Tibet à enseigner les rares formes sanskrites Lantsa et Wartu.

Après avoir délaissé la robe monastique en 2000, Tashi a construit sur la base de son entrainement discipliné et de ses connaissances spirituelles - acquises à travers des années de pratique méditative et de philosophie bouddhiste - une collection de chef-d'oeuvres illustrants la force, le sacré et la majesté de l'iconographie bouddhiste tibétaine.

Il est à présent reconnu comme un artiste majeur de la calligraphie tibétaine contemporaine, exposant internationalement à Londres, Moscou, New York, Los Angeles, Sharjah aux Emirats Arabes unis et Tallinn, en Estonie.

Ces dernières années, Tashi Mannox a établit son studio et sa demeure non loin de Hay-on-Wye, Herefordshire, au Royaume-Uni.